Le projet tutoré entreprise/université

En plus des enseignements à l’université et de sa formation en entreprise, l’étudiant effectue un projet tutoré, d’une durée totale équivalente à 4 semaines. Ce projet peut constituer un complément à la formation de l’étudiant sur des besoins spécifiques recommandés par l’encadrant de l’entreprise pour le bon déroulement de l’apprentissage. Il peut également donner à l’étudiant l’opportunité de découvrir des aspects connexes de son activité dans l’entreprise. Enfin, le projet tutoré peut consister à approfondir un point spécifique de son travail.

Son déroulement est très souple et se définit au cas par cas, afin de s’adapter aux contraintes de l’entreprise d’accueil. Il peut se dérouler tout au long de l’année, à hauteur d’une journée par semaine par exemple, ou être concentré sur une ou plusieurs périodes plus longues, selon les souhaits de l’encadrant. Trois formes sont ainsi proposées :

1.   Le projet tutoré peut se dérouler au sein de l’entreprise. Il peut permettre à l’étudiant d’élargir le spectre de ses compétences en complément du travail d’apprentissage, en lui fournissant par exemple une vue plus globale des activités de son entreprise, ou en lui donnant une vision plus transversale de son travail.

2.   Le projet tutoré peut être au contraire un travail d’approfondissement d’un sujet donné au sein même de l’entreprise, ou correspondre à un travail personnel de l’étudiant, encadré par un tuteur universitaire. Il peut s’agir par exemple d’un travail bibliographique, ou d’une initiation à un logiciel de simulation spécifique, qui renforcerait sa spécialisation.

3.   Il peut s’agir d’un complément à la formation de l’étudiant en vue du bon déroulement de son apprentissage : le correspondant de l’entreprise indique à l’étudiant un ensemble de notions techniques spécifiques à acquérir pour lui permettre d’être opérationnel le plus rapidement possible. Dans ce cas, le projet tutoré a lieu avant l’apprentissage, dans un laboratoire de l’université ou dans un autre organisme d’accueil (INSTN, par exemple, pour les apprentis s’orientant vers la filière nucléaire).

Selon les sujets du projet, il est envisagé de dispenser une dizaine d’heures d’enseignement spécifique. Par exemple, il est possible de regrouper les étudiants se destinant à travailler dans l’industrie nucléaire pour les initier à la problématique de la sûreté (prévention, surveillance, principe de la défense en profondeur), aspect incontournable dans cette filière.

Chaque étudiant remet un mémoire portant sur son projet tutoré dans lequel il présente, en une dizaine de pages, la problématique posée, l’étude réalisée et les conclusions de son travail. Ce mémoire est accompagné d’un résumé en anglais. Il est évalué par un enseignant de l’équipe pédagogique et fait l’objet d’une soutenance devant un jury composé d’enseignants et de professionnels. La rédaction et la soutenance de ce premier mémoire doivent permettre à l’étudiant d’apprendre à structurer un rapport et un exposé oral. Il prépare ainsi l’étudiant à la rédaction de son rapport d’apprentissage.